Partenaire Essilor

LES VERRES ESSILOR ET LA TECHNOLOGIE EYECODE
L’EXCELLENCE TECHNIQUE AU SERVICE DE LA VISION
HORAIRESADRESSECONTACT
Horaires d'ouverture
Du mardi au samedi:
10:00 – 12:00 14:30 – 19:00
Adresse
Collin Opticien
28 Cours Vitton
69006 Lyon
Téléphone
Pourquoi avoir choisi les verres de la marque Essilor ?

J’ai toujours travaillé avec Essilor et je leur suis très fidèle. La raison essentielle de mon choix, qui s’est d’ailleurs affirmée au cours des années, est qu’Essilor a les meilleures équipes de recherche et de développement qui existent. Ces équipes travaillent toujours sur deux aspects : la sophistication optique d’un point de vue intrinsèque (le produit verre en lui-même) et la recherche sur la physiologie de la vision. Un verre de lunettes, ce n’est pas uniquement un objet optique, c’est également et surtout un couple œil/verre. D’ailleurs, lorsqu’on regarde le logo d’Essilor, on constate que l’œil est représenté.

C’est donc vraiment ce binôme verre et œil qui est privilégié par Essilor. À partir de là, j’ai aussi mon rôle à jouer.

Pouvez-vous justement décrire ce rôle ?

Je m’assure que la solution prescrite correspond au besoin. J’interviens aussi sur la manière de la réaliser, sur les options à prendre. C’est ma manière un peu artisanale de travailler. Lorsque je fais un montage, j’ai mon client en tête. Nous avons donc en magasin une technologie des plus pointilleuses avec une machine absolument fabuleuse. Je m’amuse avec cette machine, c’est un véritable plaisir. Nous respectons vraiment cette idée du beau métier, du beau produit, de la belle technologie. C’est d’ailleurs pourquoi je propose des beaux produits dont je suis certain de l’efficacité. Parfois, les clients me disent « Vous êtes cher ». La vérité est toute autre : je préconise, certes, du haut de gamme, mais je ne vends pas cher des produits chers.

Quels sont les différentes matières et les différents traitements que vous proposez pour vos verres ?

Au niveau des matières, je laisse assez peu le choix au client car c’est un choix très technique. Il y a un certain nombre de caractéristiques qui lui sont difficiles à apprécier. En tant qu’opticien, je sais ce qui convient ou non.

Il existe cinq ou six traitements de surface chez Essilor. J’ai décidé de jouer sur trois d’entre eux : un économique, un standard et un premium. Je vends essentiellement le premium. Si le client préfère une autre offre, je lui explique que ce n’est pas ce que l’on sait faire de mieux, mais je lui présente les autres possibilités qui s’offrent à lui. L’opticien a un vrai rôle d’intermédiaire, il est au milieu de tout.

Selon vous, à quoi reconnaît-on des verres de qualité ?

Il y a la qualité intrinsèque du verre ainsi que la qualité de fabrication du produit. C’est ici que se joue le métier d’opticien. L’examen de la vue, le produit, la prise de mesure, le choix des montures : tous ces critères sont essentiels pour procurer au porteur une bonne vision.

Quelles sont les gammes de verres Essilor que vous proposez en magasin ?

En général je propose du haut de gamme en montrant au client ce que l’on sait faire. Je fais un devis et j’explique à la personne que si ça coince il existe plus simple. J’aime bien argumenter sur la technologie et amener les gens à choisir ce qu’il y a de mieux. Sur le marché de l’optique, il y a certes la concurrence des autres opticiens, mais aussi celle d’autres commerces. On ne peut pas satisfaire toutes ses envies, il faut faire des choix. Une belle paire de lunettes c’est un choix. Certains le considèrent comme tel, d’autres non. Dans les tous les cas, je respecte les décisions de chacun.

Avez-vous un conseil particulier à donner à vos clients ?

Je dirais de comparer.
Les opticiens ont l’obligation de remettre un devis descriptif. Comme je dis souvent : un devis est une vente en blanc qui se concrétise ou non. Si une concurrence se joue entre les opticiens, il faut les faire parler pour recueillir les informations, opinions et arguments de chacun.
Prenons l’exemple d’une vente de voiture. Les vendeurs sont parfois tellement obnubilés par ce qu’ils vendent et son prix qu’ils en oublient le produit même. Et lorsqu’on cherche à se renseigner sur ledit produit, ils n’arrivent pas à expliquer ce qu’il y a derrière.
Internet est également un outil où l’on peut piocher des informations. Il ne faut pas hésiter non plus à demander l’avis de son entourage. Il s’agit de procéder par recoupement. Une fois que l’on a vraiment toutes les informations sous le nez, on peut prendre une décision. Je veux absolument que mes clients choisissent en connaissance de cause.

DÉCOUVREZ LE MAGASIN